Voilà déjà une année passée à blogger. Ce n’est pas toujours facile au quotidien. Mais cette passion est tellement dévorante qu’elle vaut le coup de s’y accrocher. Aujourd’hui, je vous dit tout : pourquoi je blogue, ce que ça m’a apporté et mes envies pour ce beau projet.

Pourquoi je blogue ?

Moi à Ios en Grèce

C’est fou à dire mais depuis longtemps, j’étais à la recherche d’une passion. Ouais, moi aussi je trouve ça bizarre comme quête. Mais voilà, c’est comme ça. J’ai un boulot assez prenant et stressant, il me fallait donc un exutoire quand je rentre à la maison ou même le week-end. Quelque chose qui donne un sens à ma vie et pas seulement métro-boulot-dodo, le crédo horrible !

Le voyage, mon anti stress

J’ai commencé à me rendre compte de l’impact du voyage dans ma vie car une fois en vacances je revivais ! Comme tout le monde me direz-vous. Mais c’était déjà un peu une passion. Préparez en amont le voyage et la hâte de découvrir un endroit différent du mien où les gens vivent est un réel plaisir.

Une soif de découverte ancrée en moi. Oui, rien de plus incroyable que de se rendre compte que prendre le RER, voir la mer, manger des pistaches grillées, bref que nos actes du quotidien ne sont pas les mêmes selon l’endroit où on se trouve dans le monde. Là où avoir des locks est parfois mal vu en Martinique par exemple, en Asie on reçoit énormément de compliments sur nos cheveux. Le truc dingue!

En fait, je ne sais pas d’où m’est venue cette passion du voyage. Peut-être de ma mère qui a un peu voyagé dans sa jeunesse.

En plus, petite, je n’ai pas beaucoup bougé. Une fois à l’île de la Dominique, une autre fois en Guadeloupe, une autre fois en France métropolitaine, mais beaucoup trop petite pour m’en rappeler. Et puis quand je suis arrivée définitivement en métropole, j’ai beaucoup entendu mes collègues parler de leurs voyages. Pour eux, il est hors de question de passer trois semaines de vacances, enfermés chez soi. Chacun fait ce qu’il veut de sa vie mais, pour le coup, j’étais d’accord avec eux même si je suis une flemmarde née. J’aime bien aussi, parfois, ne rien faire affalée sur mon canapé.

L’écriture, mon rêve enfoui

A côté de cela, il y a aussi ma passion pour la lecture. Cette petite passion m’a toujours tournée secrètement vers l’écriture. Petit secret, quand j’étais plus petite j’écrivais des chansons puis des poèmes. Marrant, non ?

Dans mes rêves les plus fous, j’adorerais écrire un roman.

Avec le blog, mon souhait d’écriture est réalisé. D’ailleurs, j’avais créé un premier blog, il y a quelques temps. Plutôt axé sur le féminisme où je parle de tout de rien, mais je n’ai pas tenu sur la longueur. Je ne sais pas si j’ai le talent pour ça. De toute façon, ce n’est pas grave, tant que ça me plaît.

Partager mes photos

C’est aussi l’une des principales raisons de la création du blog. Quel dommage de laisser dormir ses photos sur son appareil photo ou dans un dossier sur son ordinateur. Bloguer est une façon pour moi de partager mes photos. C’est mon côté préféré du blogging, prendre les photos, les sélectionner pour la retouche et les retoucher.

Tout cela fait qu’un jour, dans ma chambre d’hôtel à Fira à Santorin, j’ai décidé de créer mon blog.

Ce que le blogging m’a apporté ?

Une petite plage à Aliko sur l'île de Naxos

Quelle fierté d’avoir construit ce petit bébé de A à Z ! Quand je regarde en arrière, je suis contente et je souhaiterais ne jamais m’arrêter.

Bon, au début j’ai eu quelques petits couacs, car c’est difficile de conjuguer vie professionnelle, vie privée et le blog. Aujourd’hui j’apprends encore beaucoup au niveau organisation afin d’être plus régulière. Je dévore tous les articles de blog de conseils ou d’organisation.

Avoir un blog c’est beaucoup de travail, on ne se rend pas vraiment compte. Il y a le côté rédaction des articles, prise et retouche des photos, ça j’adore. Mais il y a aussi le côté que je trouve moins sympa, les réseaux sociaux. Il faut continuellement y être présent si on veut un tant soit peu être lue.

Avoir un blog ce n’est pas toujours facile parce que ça vous propulse au devant de la scène.  C’est un peu une mise à nue. Ça vous oblige quelque part à vous dévoiler. C’était très dur au début, au fur et à mesure ça va mieux mais pour une timide comme moi pas facile de se livrer comme ça sur le net à des inconnus ou même à ses amis. On se met au devant de possibles critiques ou pire le fait d’être ignoré. Car oui, c’est mieux d’être lue et d’avoir un retour pour qu’on n’ait pas l’impression de faire ça en vain. Parfois je me dis que ce n’est pas grave et d’autres fois je me sens découragée.

En tout cas, c’est un projet qui me rend très fière et je suis ultra excitée quand j’en parle. Ce blog me permet de faire de belles découvertes parfois dans des domaines qui n’ont rien à voir avec le voyage, on peut citer le blogging, l’organisation, le SEO etc.. Grâce à ce blog, j’essaye de m’améliorer au niveau photographie aussi.

Mes projets, mes envies

Mon objectif est d’être une source d’inspiration, sans prétention, pour ceux qui ont peur de voyager. Souvent, on a peur notamment à cause de la langue ou d’aller dans des endroits qu’on ne connaît pas. Je pense qu’on ne peut pas se forcer mais si l’envie est là et qu’il s’agit uniquement d’un blocage, j’aimerais que mon blog puisse créer le déclic.

Moi aussi j’avais peur. Quand on a décidé de partir en Thaïlande, ce n’est pas le fait de ne pas parler anglais qui m’a effrayé. J’avais plutôt peur de ce que j’allais retrouver là-bas, comment j’allais me déplacer etc. Et puis le fait d’être deux, ça aide. Au pire, on galère à deux !

Le plus dingue, c’est qu’on a réservé deux nuits à Bangkok et voilà. haha on est des dingues de faire ça pour notre premier voyage à l’étranger. Et si vous n’êtes pas en couple ou que vous n’avez personne pour vous accompagner, il y a des sites qui mettent en relation des inconnus pour une même destination. Le site Copines de Voyage, par exemple.

J’aimerais aussi donner des idées et conseils à ceux qui préparent un voyage dans les destinations que j’ai déjà visitées. Que mes itinéraires puissent inspirer les vôtres.

En tout cas, je veux continuer à m’améliorer et à apprendre de nouvelles choses. J’ai aussi envie de créer des liens et de faire connaissance avec d’autres blogueurs.

Voilà, je vous ai tout dit. Notamment, pourquoi je blogue. N’hésitez pas à me dire ce que ça vous inspire. Et si vous aussi vous avez un blog, est-ce que cette passion vous aide à vous échapper de votre quotidien?