Souvent, les gens nous disent « vous avez de la chance de pouvoir partir en voyage, moi aussi j’aimerais bien mais… ». Il y a toujours un mais. Le plus souvent c’est l’argent. Du coup, j’ai pas mal de choses à dire à ce sujet donc j’ai l’intention de vous en parler bientôt dans un article. Mais une autre excuse que j’ai souvent entendue, c’est : « comment faire quand on ne parle pas anglais ? ». On vous partage 5 astuces dans cet article.

Article lié : 7 astuces pour voyager avec un petit budget

Comment voyager quand on ne parle pas anglais ? 2

Avant de commencer…

L’anglais est la langue universelle. C’est la langue qu’on utilise lors des voyages et quand deux interlocuteurs parlent deux langues différentes. Donc ouf, pas besoin de parler le mandarin pour aller en Chine. Bien que… haha. Bref !

Du coup, c’est vrai que parler anglais peut faciliter considérablement les échanges lors des voyages. Mais, je pense que ne pas le parler n’est pas frein. Si on ressent l’envie de découvrir d’autres pays, la barrière de la langue ne doit pas être une excuse.

Très honnêtement, notre anglais à chacun n’est pas courant mais on se débrouille plutôt bien. On comprend très bien l’anglais et on arrive à se faire comprendre. La petite difficulté parfois est l’accent. Mon anglais à moi, c’est amélioré car je l’utilise au quotidien dans le cadre de mon travail. Mais je le redis, on peut très bien s’en sortir avec les bases. Je ne parlais quasiment pas anglais quand on est parti en Thaïlande.

Article lié : Partir en Thaïlande, tout ce qu’il faut savoir !

1 Partir dans un pays francophone

Oui bon, c’est la solution la plus logique. Il y a de très belles destinations où la population est francophone. Déjà pour commencer, on peut voyager à travers la France métropolitaine et la Corse. Certains pays du Maghreb sont francophones. Vous pouvez aussi rejoindre des îles de la Caraïbes où le français est la langue maternelle (Martinique, Guadeloupe par exemple). Du côté de l’océan Indien, il y a l’île de la Réunion ou la Polynésie française. Il y a bien entendu Montréal au Canada, que j’aimerais beaucoup visiter d’ailleurs.

Voici une liste des pays où le français est la principale ou une des langues officielles. Comme vous pouvez le voir, il y en a beaucoup. Vous pouvez faire votre liste de courses haha.

Mais si vous rêvez d’ailleurs ou si vous avez déjà visité tous ces pays (😱) et que vous souhaitez visiter un pays non francophone, vous pouvez vous en sortir grâce aux conseils suivants.

2 Apprendre les basiques de la langue

Vous pouvez apprendre ou noter quelques phrases basiques. Pour commander à manger ou à boire, pour demander à rejoindre une destination etc. Souvent, dans les pays asiatiques par exemple, vous devez parfois négocier. Donc ça peut aussi servir, de savoir compter en anglais ou bien d’avoir une petite calculette sur soi.

Avec les bases, vous pourrez compléter vos propos par des gestes et des mimes pour être surs d’être compris. C’est très drôle mais super efficace ! Ayez également votre Google translate à porter de main sur votre téléphone. Ça pourra servir.

⚠️Petite astuce ⚠️: Pour être conduit là où vous le souhaitez, vous pouvez prendre les cartes de visites des hôtels où vous logez pour les montrer aux taxis. Vous pouvez aussi montrer le lieu où vous souhaitez vous rendre sur une carte grâce a l’application maps.me. Ce conseil est encore plus utile si le chauffeur lui même ne parle pas anglais.

Dans tous les cas, n’oubliez pas que le plus souvent, l’anglais ne sera pas non plus la langue maternelle de vos interlocuteurs. Pas besoin de parler anglais parfaitement, il faut juste réussir à se faire comprendre mais aussi comprendre son interlocuteur.

Voici un article du blog Lemons & Bananas qui vous apprend en 5 minutes quelques mots d’anglais pour les vacances. Ça peut aider !

Comment voyager quand on ne parle pas anglais ?

3 Chercher un guide francophone

Lors de notre séjour à Bali, nous avons vu beaucoup de voyageurs français avec un guide francophone. Je ne connais pas vraiment les prix mais c’est certain que c’est un coût supplémentaire. Vous pouvez tout simplement taper dans la barre de recherche Google : guide francophone [votre destination]. Il devrait y avoir pas mal de résultats. Regardez-bien les avis, renseignez-vous et si c’est dans vos moyens, allez-y!

Vous pouvez également partir en voyage organisé. Tout est prévu au millimètre près, vous n’aurez pas besoin de parler anglais. De toute façon, la plupart des voyages organisés sont prévus avec un guide francophone.

4 Préparer son voyage à l’avance

Vous pouvez aussi tout préparer à l’avance vous-même pour ne pas avoir à interagir avec les locaux. Ou bien très peu. Savoir à l’avance où vous mangerez et comment y accéder. Réserver toutes ses activités à l’avance pour éviter d’aller dans un office de tourisme. La plupart du temps les tarifs y sont moins chers que sur internet.

C’est vraiment dommage. Car vous perdez un peu le côté sympa du voyage où vous discutez avec les gens. Ils peuvent parfois être de très bons conseils concernant les activités que vous voulez faire ou vous conseiller de très bonnes adresses.

Comment voyager quand on ne parle pas anglais ? 1

5 Nouvelles oreillettes de Google ?

Google a annoncé la sortie des écouteurs Pixel Buds qui peuvent traduire instantanément jusqu’à 40 langues. Pour cela, il suffit que votre interlocuteur parle via les haut-parleurs de votre téléphone et vous entendez directement dans l’oreillette la traduction dans la langue de votre choix. Bon, la mauvaise nouvelle, c’est que ces oreillettes ne sont disponibles qu’aux Etats-Unis pour la somme de 159$. Je ne trouve pas ça très cher personnellement.

Si vous voulez en savoir plus, lisez cet article publié sur les numériques.com.

Bientôt plus d’excuses pour s’envoler vers des contrées inconnues haha.

source : lesnumeriques.com

Et vous, avez-vous peur de voyager à cause de la barrière de la langue ? Ou au contraire, malgré un faible niveau en anglais, vous n’hésitez pas à partir à l’étranger ? Dîtes-nous tout en commentaires.