Oui, pour ceux qui ne le savent pas encore, on s’est marié cette année ! On a longtemps cherché où aller pour notre lune de miel. Etant donné que nous voyageons souvent, on voulait une destination un peu différente et qui ne ressemble pas à nos vacances habituelles. Nous avons donc choisi la petite île de Gili Trawangan. On vous raconte tout dans cet article.

Gili Trawangan sur la côte OuestPourquoi Gili Trawangan ?

Comme je vous le disais dans l’introduction, nous cherchions une parenthèse un peu différente de nos voyages habituels. Nous sommes plutôt des vacanciers actifs. Nous faisons partie de ceux qui rentrent de vacances encore plus fatigués que quand ils sont partis. Alors, l’idée d’intégrer une parenthèse « lune de miel » à notre voyage habituel s’est immiscée. Du coup, cette année, nous sommes partis à Bali pendant deux semaines. Lors de la préparation du voyage, nous sommes tombés sur le charme de Gili Trawangan et ça a fait BIM !

Cote Est de Gili Trawangan

Gili Trawangan, l’île sans moteur

Gili Trawangan est une petite île située entre les îles de Bali et Lombok en Indonésie. Elle fait partie d’un petit archipel appelé Gili Islands composé de trois îles : Gili Trawangan, Gili Meno et Gili Air.

L’île que nous avons choisi est celle qui est un peu plus développée et donc un peu plus touristique. Sur ces îles, il n’y aucun véhicule à moteur donc pas de voitures ni de scooters. Les moyens de locomotion sont le vélo ou la charette. Oui la charette ! En parlant de ça, nous avons choisi de ne pas la prendre car les chevaux font peine à voir. Je ne me considère pas comme une active défenseuse des droits des animaux, mais les chevaux ont vraiment l’air de souffrir et de mourir de soif ! Il est vrai que nous n’avions qu’une valise et que notre hôtel était à 15 minutes à pied du port. Si vous êtes plus chargés et votre hôtel est de l’autre côté de l’île, peut-être n’aurez-vous pas le choix.

Cote Est de Gili TrawanganQuand partir à Gili Trawangan ?

Comme beaucoup de pays d’Asie, Gili Trawangan connaît une saison sèche et une saison des pluies. Il est donc conseillé de partir durant la saison sèche qui dure de Mars à Octobre. Le mieux selon moi est d’éviter Juillet et Août. Mais, évidemment, on fait comme on peut !

Cote Est de Gili TrawanganComment y aller ?

  • En partant de Bali : de nombreuses compagnies de « speed boats » font la liaison en partant de Padang Bai ou Serangan. Si vous avez le mal de mer, prenez des comprimés car ça bouge beaucoup !

Certaines compagnies vous proposent de vous récupérer à votre hôtel à l’aller, puis vous dépose où vous voulez au retour. Nous avons pris le bateau rapide de la compagne BlueWater Express à Padang Bai. C’est une des compagnies les plus chères qui effectue cette liaison mais elle est réputée pour être la plus sérieuse. Nous avions réservé sur internet depuis la France, car j’avais peur qu’il n’y ait plus de place, les bateaux sont souvent très vite complets. Si vous voyagez en basse saison, vous pouvez essayer de prendre vos billets sur place, vous aurez à coup sûr un tarif plus avantageux.

J’ai été très satisfaite du service. D’ailleurs, l’horaire de notre bateau a été modifié à cause du volcan Agung qui était à un niveau de vigilance maximal. La compagnie, nous a envoyé un mail puis nous a contacté à notre hôtel pour être sûre que nous avions eu l’information.

  • En partant de Lombok : depuis les ports de Teluk Nare ou Bangsal. Les billets sont moins chers en partant de Lombok.

Pour plus d’informations, consultez le site vila-bali.com.

Centre de Gili Trawangan

Où dormir ?

L’île est parsemée d’hôtels ou de villas. Nous voulions nous faire plaisir, nous avons donc choisi une villa sur booking.com. Attention, il faut comparer Airbnb et booking.com, vous pouvez retrouver la même villa à des prix différents selon le site.

La villa fait en réalité partie d’un hôtel le Cinta Cottages. Il y a 3 villas avec accès depuis la rue. Notre villa était dotée d’une piscine privée. La prestation incluait le petit-déjeuner qui était servi directement dans la villa. La villa est vraiment très belle et est bien située. Environ 15 minutes à pied depuis le port où les bateaux vous débarquent et du centre. Du coup, nous n’avons pas eu besoin de faire souffrir ces pauvres chevaux.

L’hôtel nous a aussi fourni des vélos que nous avons utilisé pour faire le tour de l’île ou pour rejoindre le centre quand on voulait déjeuner ou dîner. C’était vraiment un super logement.

L'hôtel Cinta Cottages à Gili TrawanganNous vous conseillons de choisir un logement sur la côte Est de l’île. L’autre côté, bien que rempli de bars pour contempler le coucher de soleil, me semble avoir moins d’intérêt. De plus, si vous souhaitez rejoindre le centre pour dîner, la petite route qui passe à l’intérieur de l’île n’est pas du tout éclairée donc bon.

Cote Est de Gili Trawangan

Que faire à Gili Trawangan ?

A notre avis, il n’est pas nécessaire de rester plus de 3 ou 4 jours à Gili Trawangan. Cette île est un excellent choix si vous cherchez du repos. Il n’y a pas autant de choses à faire qu’à Ubud par exemple.

Articles liés :

Faire le tour de l’île en vélo

L’île est très petite. On peut faire facilement le tour à pied ou en vélo. En vélo, ça nous a pris moins d’une après midi en faisant des pauses photos ou des pauses Bintang ;). Bon, parfois, il y a des petites portions de route en sable où il faut descendre du vélo et pousser. En faisant le tour, on se rend compte que toute la côte Ouest de l’île est bordée de coraux.

Lézarder sur la plage

Attention, toutes les plages ne sont pas propices à la baignade. Il y a des panneaux un peu partout sur l’île et les plages où la baignade est autorisée y sont notées. En tout cas, l’eau est translucide et d’un bleu… C’est impressionnant dès l’arrivée sur l’île.

Faire du snorkelling ou de la plongée

Ce n’est pas trop notre truc mais si vous aimez ça, il y a des centres de plongée ou de snorkelling partout sur l’île. Vous avez même la possibilité d’aller voir les tortues.

Profiter de sa piscine privée

Haha, pour les plus chanceux. Notre logement était doté d’une petite piscine, on en a bien profité. Je dirais mieux, on en a abusé ! Peu importe l’heure de la journée ou de la nuit, un petit bain n’était pas de refus.

Bali ou Gili Trawangan font partie des rares endroits où vous pourrez profiter de ce luxe pour pas cher alors ne vous privez pas.

Boire un verre en profitant du coucher de soleil

Tous les bars sur la côte Ouest de l’île sont aménagés pour ça. Vous aurez l’embarras du choix pour admirer le coucher de soleil. Profitez-en pour faire de super photos assis sur les nombreu(ses)x balançoires et hamacs très typiques à cette île, érigés sur le littoral. Souvent, on voit sur la toile des photos de voyageurs sur ces balançoires au moment du coucher de soleil. Ça fait un bel effet, la mienne est au début de cet article !

Manger des fruits de mer sur la plage

De nombreux restaurants proposent des plateaux de fruits de mer à des prix très raisonnables. Nous n’en avons pas pris, par contre, nous avons gouté nos petits plats fétiches, Mie Goreng et Nasi Goreng, variante fruit de mer. Un vrai délice !

Vous pouvez aussi manger au marché de nuit de Gili Trawangan qui est ouvert tous les soirs à côté du port.

Se ballader sur les autres îles

Les commerçants de l’île proposent des trajets vers les îles voisines. Pour quelques roupies, vous pouvez vous balader le temps d’une journée ou d’une demi journée sur Gili Air ou Gili Meno.

Bateau échoué sur la côte ouest de Gili TrawanganGili Trawangan et sa gestion des déchets

Ce qui nous a choqué en nous promenant sur l’île, ce sont les déchets. Une fois que vous rentrez dans les terres, il y a des déchets qui jonchent le sol. Il y a aussi une sorte de décharge ou les déchets s’entassent.

C’est vraiment dommage de voir cette montagne de déchets qui gâchent le paysage. Après quelques recherches, je comprends que l’augmentation des déchets est due à la forte activité touristique de l’île et que plusieurs ONG se mobilisent pour que la gestion des déchets soit améliorée.

Balançoire de Gili Trawangan

Informations pratiques

Pour bien profiter de votre séjour, voici quelques informations pratiques :

  • Comme à Bali, faites attention aux distributeurs de billets.

En Indonésie, il y a beaucoup d’arnaques aux ATM. Lorsque vous souhaitez retirer de l’argent, les distributeurs ne fonctionnent pas ou indiquent une erreur de code secret. Quelques mois plus tard, déjà rentrés chez vous, vous apercevez mystérieusement un retrait sur votre relevé effectué avec votre carte en Indonésie… Donc l’idéal, c’est de venir avec de la monnaie sur soi. Ou bien évitez les distributeurs des petites boutiques et privilégiez les distributeurs à l’intérieur d’une banque ;

  • N’hésitez pas à négocier ! 

Comme souvent en Asie, le premier prix proposé n’est pas le vrai prix. Et puis, si vous louez un vélo par exemple, prenez le pour la totalité du séjour, on vous fera un prix;

  • Le Nasi Goreng et le Mie Goreng

Ce sont deux plats typiques de l’Indonésie. Le plus souvent, ce sont les deux plats les moins chers de la carte. Il y en a au poulet, au porc, au boeuf, aux fruits de mer et même végétarien. C’est vraiment très bon et très bien servi. La plupart du temps, c’est ce plat que l’on commandait au restaurant, histoire d’être rempli et de manger pour pas trop cher.

Article liéNos astuces pour voyager moins cher

La plage à Gili Trawangan

Et vous ? Connaissez-vous les îles Gili ? Dites nous ce que vous en avez pensé en commentaires. Si non, vous avez envie de partir à la découverte de Gili Trawangan ?