Nos pires galères en voyage : on vous dit tout !

by Cindy
28 Commentaires

Avez-vous déjà vécu des galères en voyage ? Ces moments de poisse qui s’enchaînent ? Le plus souvent, on ne vous raconte que l’aspect positif de nos voyages où tout a l’air parfait, mais c’est vrai que ce n’est pas toujours le cas. En y réfléchissant bien, il n’y a pas vraiment d’intérêt à parler des mésaventures sauf pour en tirer des leçons. Du coup, je m’en inspire très souvent quand j’écris mes guides pratiques.

Mais aujourd’hui, je vous présente un article un peu différent où je vous raconte quelques galères que nous avons dû affronter lors de nos voyages. Ce n’est jamais rien de grave mais ça permet de se rendre compte que ce n’est pas toujours rose. Quelques temps après, on en rit toujours et ça fait de jolies anecdotes.

Nos galères en voyage : on vous dit tout !

Péninsule de Bukit à Bali : Quand ça veut pas, ça veut pas !

C’est cette expérience qui m’a inspiré cet article. On a eu un tel concentré de malchance que je me suis dit que ce serait pas mal d’en parler sur le blog.

Tout d’abord, ça a mal commencé dès notre arrivée à notre hébergement. En fait, l’hébergement en lui-même était bien avec une piscine en rooftop magnifique. Mais le problème, c’était les environs. On n’était pas trop loin de la plage mais l’hôtel était au milieu d’un terrain vague. Et ce terrain vague était boueux, c’était vraiment vraiment laid. Pour y aller, nous avons fait le trajet dans un minibus avec d’autres voyageurs qui avaient leurs hôtels dans le quartier. Quand le minibus nous a déposé, on a pas du tout réalisé que c’était notre hôtel, celui-ci lol.

Ensuite, comme on était bien lancé sur la poisse, on a eu un temps de chien ! Mais une pluie ! On ne pouvait rien faire à part rester à l’hôtel. C’était vraiment trop dommage, à cause de ça, on n’a pas pu visiter le sud de Bali.

Et pour finir (oui c’était vraiment la merde), j’ai eu une intoxication alimentaire après avoir mangé des fruits de mer sur la plage de Jimbaran. LA POISSE ! J’était maudite. C’était un enfer, je vous passe les détails. En plus, on reprenait l’avion pour rentrer le lendemain. J’angoissais d’être malade dans l’avion mais par chance, ça s’est un peu calmé. C’était vraiment un enfer.

Mais ça ne remet pas du tout en question notre séjour à Bali que j’ai adoré. J’ai eu beaucoup de chance dans mon malheur. Etre malade en fin de séjour, c’est le moins pire.

La plage de Jimbaran à Bali en Indonésie

Un chauffeur de taxi à Kuta Bali

Toujours à Bali, il nous est arrivé une mésaventure avec un chauffeur de taxi.

En effet, une fois montés dans le taxi, on demande au chauffeur d’enclencher le compteur. Comme souvent, ça ne lui plaît pas. Il préfère qu’on s’arrange et qu’on paye un montant qu’il nous a défini à l’avance. Ce que je refuse. Il insite un peu puis me dit ok et met le compteur.

Sauf que bon, c’était trop beau pour être vrai. Une fois enclenché, le compteur s’affole et en 5 minutes on a atteint le montant qu’il nous avait dit au départ. Donc forcément, pour éviter les histoires, on n’a pas eu d’autres choix que de s’arranger avec lui. C’est vraiment dommage car ce trajet nous a laissé un goût amer.

Après cette rencontre, on a choisi de prendre uniquement des taxis de la compagnie Bluebird où les chauffeurs sont honnêtes et mettent le compteur sans qu’on ait besoin de le demander et celui-ci n’est pas trafiqué. Pour les chauffeurs à la journée, nous avons fait appel à Balicab.

Article lié : On a testé balicab, la compagnie de chauffeurs privés à Bali

BaliCab, on recommande !

Arnaque ATM à Bali

Décidément Bali, tu nous en a fait voir de toutes les couleurs!

A Bali, il faut le savoir mais les distributeurs de billets ne rendent pas la carte automatiquement après le retrait comme en France. Il faut en effet appuyer sur une touche pour la récupérer. Dès que je l’ai vu, j’ai su que l’on se ferait avoir. Bin ça n’a pas manqué !

Christophe a laissé sa carte dans un DAB et c’est le soir, quand on a eu besoin de payer le restaurant qu’on s’en est rendu compte. L’horreur ! Avec l’aide du réceptionniste de notre hôtel, on a tenté de la récupérer en contactant la banque locale mais finalement c’était trop compliqué, donc on a simplement bloqué la carte.

Autre chose à savoir avant de partir à Bali, il vaut mieux venir avec de l’espèce. En fait, Bali est connue pour ses ATM trafiqués. Quand on tente de prendre des sous, certains ATM refusent sans raison valable. Donc, face à ça on laisse tomber et on tente ailleurs. Sauf que quelques mois plus tard, une fois rentrés à la maison, que ne voit-on pas sur le relevé bancaire ? Des retraits frauduleux provenant de Bali ! La poisse ! Heureusement, notre banque a réussi à en bloquer 2 et nous a remboursé le retrait qui a pu être débité.

Article lié : Partir à Bali, tout ce qu’il faut savoir !

Les rues de Kuta

Le tuk-tuk mal orienté ?

Cette fois ci, nous sommes en Thaïlande après la visite de la magnifique tour Baiyoke à Bangkok. On voulait rejoindre le marché de Pat Pong. Donc, on se rapproche d’un tuk-tuk. Comme d’habitude, il nous propose un prix et comme d’habitude, on négocie. On s’entend sur un prix et voilà c’est parti.

Article lié : Que faire à Bangkok ?

Le chauffeur roule tranquillement et on arrive à un endroit où il y a plein de petits stands comme sur un marché. Donc il s’arrête et nous dit voilà c’est là. Ok ! Mais c’est vraiment bizarre, ça ressemble bien à un marché mais ça ne ressemble pas à ce que j’avais vu lors de mes recherches. En plus, j’avais une petite idée de la distance et là, ça me semblait vachement près de la tour.

On s’est dit qu’il nous avait probablement déposé au début du marché, et qu’il fallait marcher un peu. Au bout de 10 minutes, on se décide à poser la question à quelqu’un et celui ci nous a bien confirmé qu’on n’était pas du tout au marché de Pat Pong ! Mais alors pas du tout ! haha

Maintenant que je suis rodée, j’utilise l’application Maps.me pour suivre le trajet en même temps. Plus de surprises et même pas besoin de connexion internet pour utiliser l’application.

Article lié : Top 7 des applications utiles en voyage

Venise, une photo ?

Pour ce coup là, soyons honnêtes, on l’a joué naïf ! C’était gros comme une maison et pourtant on a rien vu ! On était trop dans l’ambiance ville-de-l-amour-tout-le-monde-i-s’aime etc.

A Venise, il y a beaucoup de personnes déguisées en tenue de carnaval, c’est un peu comme les mascottes à Disney. On a donc voulu faire une photo avec une dame. Elle a gentiment accepté et nous a même proposé d’en faire une chacun.

Après la photo, elle nous a réclamé 5 euros. On s’est dit bon ok, un pourboire pourquoi pas. Après lui avoir donner les sous, elle nous en réclamait encore ! Ce serait 5 euros par personne. Alors là non ! 5 euros par tête pour une photo avec un déguisement, faut pas exagérer! Et pour éviter ce genre de désagrément, il faut le mentionner quelque part ou prévenir avant la photo. Mais on comprend bien que l’objectif est bien de mettre les gens devant le fait accompli.

Donc on a refusé et heureusement, elle n’a pas insisté plus que ça.

Voici la photo du crime !

Christophe vous le raconte à sa façon dans cette vidéo :

Article lié : Partir à Venise, tout ce qu’il faut savoir !

Santorin et le fausse poste informations

Sur ce coup là, on a eu de la chance. On ne s’est pas fait avoir ! Pour ceux qui ont lu notre article sur Santorin, je vous parlais déjà de cette presque mésaventure.

En effet, en arrivant au port de Santorin, il était prévu qu’on prenne un bus local qui nous emmènerait à Fira, là où était notre hébergement. Une fois sur place, impossible de trouver le bus. Il y avait tellement de monde partout, c’était impossible de se repérer.

Du coup, je vois au loin un « poste information ». Naïvement, je me dirige par là pour demander plus d’informations sur les fameux bus locaux. La petite dame de l’accueil me dit qu‘il n’y a pas de bus aujourd’hui mais que, par contre, si je lui dis le nom de mon hôtel, elle peut me trouver un bus qui nous y emmène et que ça nous coûtera 10 euros par personne (alors que le bus local ne coûte que 2,30 euros par personne).

Je ne paye pas mais je ressors pour en parler à Christophe. Mais plutôt méfiante, j’ai dû mal à croire ce que cette dame me dit. Et j’ai réalisé que c’était vraiment une arnaque quand une de ses collègues s’est approchée de moi pour me proposer le même service à 5 euros par personne !

On s’est décidé à aller voir plus loin, pour au pire prendre un taxi, loin de cette cohue. Et complètement par hasard, que vois-je à l’horizon ? (Le cul de Robinson) Le fameux bus local ! Olala quelle chance !

Article lié : Que faire à Santorin ?

Avant de partir…

On vous a enregistré une petite vidéo où on vous raconte nos pires galères de voyage. Pour les arnaques inédites, regardez la vidéo !

Voilà la fin de nos petites histoires. Et vous ? Avez-vous déjà eu des galères en voyage ?


Cet article vous a plu ? Epinglez-le sur Pinterest !

Nos galères en voyage : on vous dit tout !

28 Commentaires
0

Sur le même thème

28 Commentaires

marionlookingforhappiness 19 avril 2018 - 11 h 56 min

Lors d’un voyage seule en Espagne, j’ai pris un coup de soleil. Qui finalement s’est avéré être une brulure au second degrés superficielle sur 70% du corps avec une énorme insolation, m’obligeant à rentrer en France de toute urgence. Les 24h de bus et des changements à faire en portant mon sac à dos m’ont parues très très longues…

Reply
Cindy 20 avril 2018 - 0 h 13 min

Olala la poisse !

Reply
Sandra 21 avril 2018 - 3 h 39 min

C’est intéressant de voir aussi ce côté du voyage… Merci pour ce partage

Reply
Cindy 21 avril 2018 - 10 h 43 min

Merci à toi

Reply
Cj-envadrouille 21 avril 2018 - 7 h 26 min

Excellent ton article . Il est vrai que l’on parle rarement des petites arnaques et petits désagréments qui nous arrivent en voyage mais pour le coup ton expérience de Bali est très importante à signaler . Je suis allée à Bali et j’avais des espèces mais j’aurai bien pu me faire arnaquer comme vous .

Reply
Cindy 21 avril 2018 - 10 h 43 min

Oui exactement et c’est bien d’en parler pour aider les autres

Reply
La Belle Bleue 21 avril 2018 - 11 h 35 min

Ahah les Italiens ils sont spécialistes pour te mettre devant le fait accompli !!! Je m’étais fait avoir aussi par un type qui me montrait des petits objets en bois « faits par sa grand-mère » (elle doit habiter à Taiwan ou en Chine sa grand-mère). Il m’en a mis un dans la main pour que je le regarde, et à partir du moment où je l’ai touché, il a fallu que je lui donne une somme parce qu’il voulait pas récupérer l’objet. Une fois qu’il était dans ma main, il considérait que c’était à moi. Du coup 5 balles la tortue fabriquée en Chine mdrrrr !!!!
Sinon Bali décidément… les compteurs trafiqués dans les taxis ça m’étonne pas, je suis même sûre que ça existe aussi à Paris 😉

Reply
Cindy 21 avril 2018 - 13 h 13 min

My god !!! Les mecs ont des techniques incroyables.
Ah ouais? Tu penses qu’à Paris les mecs osent faire ça ?

Reply
chavance 21 avril 2018 - 15 h 41 min

ptdr, je viens d’en raconter une bien bonne sur mon dernier article!! Er oui, les voyages c’est pas de tout repos!

Reply
Cindy 22 avril 2018 - 12 h 07 min

C’est clair

Reply
Jesuisetudiante 22 avril 2018 - 13 h 37 min

Hey !

Sympa de voir l’envers du décor des voyages, même si ça peut faire un peu peur ^^. Pour ma part, 2 mésaventures avec Airbnb quand nous sommes partis en Angleterre avec mon chéri. Une nana qui avait un gros problème de communication, on a fini par accéder à l’appartement (ouvert) grâce à un livreur puisqu’elle n’arrêtait pas de nous dire que les clés étaient en bas (sauf qu’on ne pouvait déjà pas accéder à la résidence puisqu’il fallait un code, qu’elle ne nous a jamais donné). Pour l’autre, un gars qui a voulu qu’on annule la veille de notre séjour chez lui car il avait soi-disant une urgence. Il n’a jamais répondu à mes messages ou quoi. Et évidemment, si j’annulais la veille, je n’étais pas remboursée. Heureusement Airbnb ont toujours été super réactifs mais pour 2 premières expériences, ça « fout les boules ».

Bisous !

Reply
Cindy 22 avril 2018 - 13 h 44 min

Ah oui c’est vraiment pas de bol ! L’essentiel c’est de savoir passer au dessus pour ne que ces galères gâchent l’ensemble du voyage.
Bises

Reply
Caro Bleue Violette 22 avril 2018 - 17 h 13 min

C’est clair que les galères de voyage, sur le moment ça nous fait moyennement marrer, mais ensuite ça fait des souvenirs souvent assez drôles !

Il y en a une dont ma meilleure amie et moi reparlons encore plus de dix ans après qu’elle se soit déroulée : nous étions dans un train et nous devions descendre à la gare de Grenoble. Cependant, ayant vu que l’arrêt suivant était plus proche de notre hôtel, nous ne sommes pas descendues à la gare principale. Sauf que le train ne s’est jamais arrêté là où nous comptions descendre ! Nous nous sommes donc adressées au contrôleur qui nous a expliqué que le terminus est à Annecy et que le prochain arrêt était à Chambéry. Nous sommes donc descendues à Chambéry et nous sommes allées expliquer notre souci à la gare. On était absolument mortes de rire (parce que bon, on avait quand même un peu fait nos dindes de service sur ce coup-là ^^), ce qui fait que la personne à laquelle nous nous sommes adressées a fini par se mettre à rire aussi et nous a donné des billets pour retourner à Grenoble, sans nous les faire payer ! Depuis on ne peut plus entendre le nom de la ville de Chambéry sans exploser de rire… à la grande stupéfaction des gens 🙂

Sinon quand nous sommes allées à Rome (toujours avec ma meilleure amie) en 2013, deux événements nous ont fait une drôle d’impression. D’abord, en arrivant à l’hôtel, on met la télé et là on apprend qu’un vol ayant atterri à peine quelques minutes après le nôtre avait fait une sortie de piste. Quelques jours plus tard, en rentrant à notre hôtel le soir, deux rues avant celui-ci on voit des voitures de police et de pompiers un peu partout. Le réceptionniste nous expliqué qu’une conduite de gaz avait explosé dans le quartier un peu plus tôt dans la journée ! Les deux fois, il n’y a heureusement pas eu de victimes, juste des blessés légers, mais ça nous a tout de même fait assez bizarre 🙂

Reply
Cindy 22 avril 2018 - 17 h 49 min

Vous avez eu de la chance à Chambery! Haha
Je comprends votre sensation, de quoi avoir froid dans le dos

Reply
Alice 23 avril 2018 - 0 h 22 min

C’est une super idée cet article ! C’est vrai que les voyages, c’est cool, mais il y a aussi les galères qui vont avec ^^ Je me souviens qu’en allant en Tunisie, avec ma famille, on se faisait arrêter toutes les 2 minutes dès qu’on mettait un pied hors de l’hôtel (lourdeur) et mon père se sentait obligé d’acheter des conneries sans négocier juste pour qu’on nous laisse tranquilles !! En gros, il leur achetait la tranquillité quoi haha

Reply
Cindy 23 avril 2018 - 12 h 14 min

Mercii
Oui c’est vrai que c’est relou même si d’un autre côté je peux comprendre car ces pays vivent du tourisme. Mais quand même relou lol
Bises

Reply
Travel and Run 23 avril 2018 - 4 h 20 min

Ah ben j’ai resenti ca ce week-end, probleme d’avion a l’aller et au retour. Pas de bus au retour. Le chauffeur uber qui fait des detours pour arnaquer (heureusement uber est super reactif et rembourse direct). Et aussi mon blog HS tout le week-end.
Mais generalement je m’amuse plutot de ces petits aleas (surtout en frequentant les auberges de jeunesse) ca fait des bonnes annecdotes de voyage 😉

Reply
Cindy 23 avril 2018 - 12 h 48 min

Olala la poisse ! Tu es partie ou ce week end?
Oui oui c’est très drôle au final.

Reply
lydietendances 23 avril 2018 - 11 h 24 min

Sur le moment c’est pas t(très très drôle, mais après on en rigole, que serait un voyage sans aléas

Reply
Cindy 23 avril 2018 - 19 h 27 min

C’est clair

Reply
L'univers de chloé 23 avril 2018 - 18 h 44 min

Je suis fan de ton article ! C’est je crois un énorme coup de coeur. Connaitre l’envers du décor c’est toujours sympa 🙂

Reply
Cindy 23 avril 2018 - 19 h 27 min

Super ! Merci beaucoup

Reply
Joyful Dreams 23 avril 2018 - 22 h 44 min

C’est assez impressionnant à lire et aussi intéressant. Tu n’as pas eu de chance ! Mais ce sont des choses qui arrivent. Il faut toujours se méfier lorsque l’on est touriste 😉 Surtout dans les villes touristique. Rien qu’à Paris, la ville où je vis depuis toujours j’en vois des sacrément drôles ! Certains ne s’empêche pas de te coller un bracelet au bras en te forçant puis en te réclamant de l’argent. Ou alors ils se démerdent pour te tirer une mèche de cheveux et te faire un truc avec un fil (sorte d’accessoire de mode) puis tu dois payer. C’est n’importe quoi !
Pour ma part, en mésaventure j’en ai vécu une petite lors d’un séjour à Lille où le Airbnb où je devais aller ne s’est pas présenté. Son appartement était assez louche, il y avait pleins de lettres à son nom dans le couloir de l’immeuble et aucun signe de lui. Heureusement Airbnb nous a remboursé et on a pu prendre hotel. Mais c’était une journée assez stressante, où on a du passer des coups de fil, stresser au lieu de profiter de notre séjour.
Bonne soirée.

Reply
Cindy 23 avril 2018 - 22 h 53 min

J’imagine le stress d’un hébergeur annulé à la dernière minute c’est vraiment chiant. Heureusement que Airbnb est assez réactif. Et oui c’est vrai qu’à Paris il peut y en avoir des abus. Ca m’a rappelé que pour mon evjf mes copines ont voulu m’offrir un autoportrait au pied de la Tour Eiffel gros lol. Grosse arnaque! même moi je dessine mieux lool

Reply
AfroLyne 1 mai 2018 - 21 h 32 min

Heureusement que nos galères ne prennent pas le dessus sur nos vacances ! Très bon article en tout cas. Au moins ça nous permet de réfléchir à deux fois pour nos prochaines vacances 😉

Reply
Cindy 1 mai 2018 - 22 h 22 min

Oui heureusement, il ne faut pas laisser ça gâcher les vacances. Merci beaucoup

Reply
Jenny 5 février 2019 - 23 h 32 min

J’ai découvert ton blog aujourd’hui, vraiment sympa, je m’inspire bien de Bali 🙂
Pour ma part des mésaventures il y en a déjà eu plusieurs mais la plus épique était à Prague.
Jour 1, on arrive à l’aéroport et on cherche le chauffeur qui devait nous amener à notre appartement. 10min, 15min, 20min, toujours personne. Il finit par arriver en courant en me faisant des gestes bizarres, je comprenais pas tout mais soit. Il nous aide avec nos valises, on arrive à la voiture, les mets dans le coffre et là c’est le drame. La voiture était verrouillée et les clés étant dans le coffre, fermé.
Il part sans aucune explications et nous on reste là, comme 3 blondes à attendre 3h sur un banc à l’aéroport de Prague. Quand il revient ensuite c’est tout un sketch qui s’en est suivi. Ticket de sortie non valable, il m’appelle pour parler à l’automate et là je me dis, mais pourquoi il ne leur parle pas en tchèque ? Et là je comprends, notre chauffeur était sourd et muet ^^’
S’en est suivi plein d’autres petits détails ce soir là : appartement avec 4 portes d’entrées les unes après les autres, le type des locations qui me fait parler 25min en anglais et nous parle en français quand on s’en va, etc.
Sur le coup c’était stressant et tendu mais maintenant on en rigole bien !

Reply
Cindy 6 février 2019 - 9 h 28 min

Super ! Bali tu vas aimer. Merci pour le compl. Trop marrante ton aventure à Prague. C’est vrai que sur le moment c’est jamais la joie mais avec du recul, on en rigole bien. A bientôt

Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :