Visiter Stone town à Zanzibar : que faire ?

by Cindy
0 Commentaire

Après Jambiani et Kendwa, on a terminé notre séjour à Stone Town, la capitale de Zanzibar. Stone Town n’a rien de comparable avec les villages qu’on a visité juste avant. Ça grouille de monde et on se retrouve en pleine immersion dans la vie des zanzibariens.

Article lié : 10 choses à savoir avant de partir à Zanzibar

Avant de commencer…

La capitale de Zanzibar est située à 10 minutes de l’aéroport en voiture, c’est pour cela qu’on a choisi d’y aller à la fin du séjour. Elle est plus urbanisée que Jambiani ou Kendwa. Mais, il faut différencier le vieux Stone Town, avec ses petites ruelles et ses jolies portes, du nouveau Stone Town un peu plus moderne, que nous n’avons pas visité.

C’est marrant car les habitants de l’île appelle Stone Town, « la ville », ça m’a rappelé la Martinique. C’est également comme ça qu’on appelle Fort-de-France, la capitale.

Bon à savoir, il vaut mieux visiter la ville avec un guide. C’est plus simple. Vous pourriez vous débrouiller seul avec maps.me en poche mais vu la configuration des lieux, vous passerez votre temps le nez sur votre carte.

Alors, que faire dans le vieux Stone Town ?

Admirer l’architecture de Stone Town

Stone Town est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ses petites ruelles s’entremêlent et il est très facile de s’y perdre. Aussi, le centre compte 32 mosquées, une église catholique et une église orthodoxe. Ici et là on peut admirer les différents styles de portes, caractéristiques d’une île métissée où vivent ensemble des africains, des arabes et des indiens.

En se promenant ici et là, on a pu apercevoir :

  • le palais de merveilles, la première maison ayant l’électricité sur l’île. Il a été construit par le deuxième sultan de Zanzibar ;
  • le forum où sont organisés les concerts désormais ;
  • la maison de Freddy Mercury, né à Zanzibar.

Forum à Stone Town

Visiter le marché des esclaves

Auparavant, l’île de Zanzibar était l’endroit où l’on marchandait les esclaves. Ce commerce s’effectuait entre les chefs des pays africains et les sultans des pays d’Arabie. Le marché, sur lequel les parties procédaient aux échanges, était situé à côté de l’église orthodoxe dans la capitale. Aujourd’hui, le marché aux esclaves est devenu un musée dont l’accès payant.

A lire aussi : Jambiani, notre coup de coeur à Zanzibar, que faire ?

Se balader au marché aux poissons, de viande et d’épices de Stone Town

A Stone Town, il y a un très grand marché où les locaux s’approvisionnent en épices, viandes et poissons. Ça fourmille de partout. On s’est même baladés à l’intérieur du marché aux poissons, faut avoir le coeur bien accroché. Mais dans la partie épices, une délicieuse odeur chatouille les narines.

Se poser et s’imprégner de l’atmosphère

Pour le coucher de soleil, on a choisi de se poser en face du bord de mer et d’observer les habitants dans leur vie quotidienne. Des jeunes zanzibariens s’amusent et plongent dans l’eau en faisant des figures acrobatiques. De quoi se faire des frayeurs pour eux, mais ils ont l’air tellement habitué.

La ville est aussi rythmée par l’appel à la prière. Un peu comme à Krabi en Thaïlande. Lors de l’appel, les habitants vont et viennent dans les nombreuses mosquées de la ville que l’on reconnaît à cause des nombreuses chaussures à l’entrée.

A lire aussi : Zanzibar, que faire à Kendwa ?

Manger au marché de nuit de Stone Town

Le marché de nuit de Stone Town se trouve aux Forodhani Gardens. On y trouve de quoi grignoter, des brochettes de fruits de mer, la fameuse Zanzibar pizza. On peut aussi boire du jus de canne, un délice !

Avant de partir…

Ne partez pas sans visionner notre vidéo de Zanzibar ! Un voyage époustouflant sans quitter son siège.

Article lié : Partir à Zanzibar, notre guide pratique

Et vous ? Connaissez-vous la capitale de Zanzibar ? Avez-vous envie de la visiter ? Dîtes nous tout en commentaires !


Gardez cet article pour plus tard en l’épinglant sur Pinterest !

Zanzibar : Que faire à Stone Town ?

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :