Partir à Zanzibar : notre guide pratique !

by Cindy

En mars 2019, nous avons choisi de partir à Zanzibar le temps d’une semaine. Située au large du continent africain, cette petite île tanzanienne ne laisse pas indifférent. Que ce soit à cause de ses plages où l’eau est chaude et translucide, ou bien les zanzibariens adorables comme tout. Zanzibar a tout ce qu’il faut pour passer un séjour de rêve lors d’une lune de miel ou même de vacances classiques d’ailleurs. Pourquoi se priver ? Enfin bref ! Dans cet article, je me permets de vous prodiguer quelques conseils basés sur notre expérience personnelle bien sûr, histoire de passer au moins un aussi bon séjour que nous à Zanzibar.

Retrouvez toutes les images de Zanzibar dans ma story à la une sur Instagram @lesvoyagesdecindy.

Quand partir à Zanzibar ?

Bon, à Zanzibar, il faut le dire, il fait chaud toute l’année ! L’île possède un climat équatorial et connait deux saisons : la saison humide et la saison sèche. Il est préférable de partir pendant la saison sèche de Juin à Octobre alors que la saison humide qui dure de Mars à mai est à éviter car beaucoup de pluies. Mais ça c’est sur le papier !

Comme d’habitude, nous sommes des rebelles et des amateurs des basses saison (oui c’est moins cher !). Du coup, on a pris le risque de partir fin mars-début avril pendant la saison humide. Et on a eu beaucoup de chance car la météo était pas trop mal. Certains jours, on a eu un ciel chargé de nuages gris mais c’était toujours passager. Par contre, il y avait de gros orages la nuit mais ce n’était pas dérangeant, au contraire, ça amenait un peu de fraîcheur aux nuits chaudes de Zanzibar.

Article lié : 10 choses à savoir avant de partir à Zanzibar

Partir à Zanzbar : Excursion Mnemba IslandLa plage de Nungwi à Zanzibar

Partir à Zanzibar : comment y aller ?

Il y a un aéroport sur l’île de Zanzibar. Du coup, on peut partir à Zanzibar facilement en avion. Nous avons pris un vol Paris-Zanzibar qui comprenait une escale à Istanbul à l’aller et au retour sur la compagnie Turkish Airlines. On en a eu pour un peu moins de 12 heures de vol sans compter l’escale. La durée de l’escale dépendra du billet que vous choisirez, la nôtre a duré environ 1h à chaque fois.

Si vous passez par la Tanzanie continentale avant, vous pouvez aussi prendre le bateau pour rejoindre l’île.

Si vous êtes déjà inscrits, rendez-vous dans l’espace privé du blog (mot de passe dans le mail de bienvenue !).

Partir à Zanzibar : Jambiani

Que faire à Zanzibar ?

Retrouvez le détail de notre itinéraire d’une semaine dans cet article : Que faire à Zanzibar en une semaine ?

En résumé, on a visité l’île pendant une semaine. On a commencé par le sud en visitant le village de Jambiani, un petit village de pêcheur très impacté par les marées où on peut observer les cultures d’algues. De là, de nombreuses activités sont possibles, notamment des excursions en mer pour faire du snorkelling.

Article lié : Que faire à Jambiani, notre coup de coeur à Zanzibar ?

Ensuite, on a pris la direction de Kendwa au nord de l’île, beaucoup plus touristique que Jambiani. L’avantage de Kendwa, c’est que ce côté de l’île est beaucoup moins impacté par les marées donc on peut profiter de la plage à toute heure de la journée. De ce côté de l’île également, de nombreuses excursions sont possibles afin d’admirer les fonds marins.

Article lié : Que faire à Kendwa, le nord de l’île ?

Enfin, 2 jours avant notre départ, on a posé nos bagages à Stone Town, la capitale. On a choisi d’y aller à la fin du séjour pour des raisons pratiques car la capitale est assez proche de l’aéroport. A Stone Town, on peut faire beaucoup de visites culturelles afin d’en apprendre plus sur l’histoire de Zanzibar.

Article lié : Zanzibar : que faire à Stone Town, la capitale de l’île ?

Partir à Zanzibar : excursion Mnemba island

Plage visitée lors de l’excursion Mnemba island

Où dormir à Zanzibar ? Nos hébergements

Pour réserver nos hôtels, on ne se prend pas la tête et on passe par la plate-forme booking.com. D’ailleurs, si vous voulez une remise sur votre réservation vous pouvez passer par notre lien de parrainage.

A Jambiani, nous avons posé nos valises au Nur Beach Resort. C’est un petit hôtel d’une dizaine de chambres réparties autour d’une piscine. Cet hôtel est agréable grâce à son côté intimiste et sa proximité par rapport à la plage. Le seul inconvénient, c’est que les chambres ne sont pas climatisées. Mais ça n’a aucunement gâché notre séjour.

A Kendwa, comme nous étions en basse saison, on s’est retrouvé tout seul dans notre superbe hôtel le Natural Kendwa Villa. On a même été surclassé ! L’hôtel est très joli quoiqu’un peu cher et un peu trop grand.  En tout cas, il est situé à quelques minutes à pied de la grande plage de Kendwa.

On a terminé le séjour à l’Antonio Garden Hotel à Stone Town. Situé au milieu de la vieille ville, l’hôtel est doté d’un petit restaurant et d’une piscine. Le plus de cet hôtel est son emplacement qui permet de visiter la vieille ville à pied.

Partir à Zanzibar : Nur beach Resort Jambiani

Nur beach Resort à Jambiani

Où manger à Zanzibar ? Nos bonnes adresses

Le Tropicana à Jambiani

Honnêtement, on a découvert ce restau car on cherchait un endroit où manger en dehors de l’hôtel. Le Tropicana était le seul restaurant ouvert pas très loin de notre hôtel. Du coup, on a testé et on l’a adopté.

Le restaurant n’appartient pas à des locaux mais ce sont des locaux qui cuisinent, nous accueillent et servent les plats. On peut y goûter des plats typiques concoctés avec des produits frais. Du coup, on s’est vraiment régalé et ce restaurant est devenu notre cantine car de meilleure qualité que celui de notre hôtel.

En plus, on a sympathisé avec les locaux qui y travaillent, on nous offrait même des cadeaux à force de nous y voir !

Restaurant Tropicana Jambiani

The Rock Restaurant

Le restaurant The Rock est très connu à Zanzibar. Vous l’avez probablement déjà vu en photo sur Instagram ou ailleurs. Nous, on y est passé simplement pour boire un verre. En effet, on n’a pas mangé car il paraît que ça ne vaut pas le coup. En tout cas, ce qui vaut le coup c’est le cadre ! C’est vraiment un restaurant atypique de par sa localisation, au milieu de l’eau et la beauté du paysage.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cindy | Les Voyages de Cindy (@lesvoyagesdecindy) le

La Fontana à Kendwa

On a testé plusieurs restaurants à Kendwa et le seul qui, à mon avis, mérite d’être mentionné ici est La Fontana. Il s’agit d’un restaurant où on peut manger des pizzas mais aussi des fruits de mer ou du poisson. La cuisine est délicieuse. Le cadre lui même n’est pas en reste, nous avons dîné sur une terrasse où de nombreux arbres nous entouraient. C’est assez atypique!

Le marché de nuit de Forodhani Gardens à Stone Town

Nous ne sommes pas restés longtemps à la capitale mais on n’a pas raté l’occasion de découvrir le fameux marché de nuit de Forodhani Gardens  où on peut manger la spécialité du coin, la Zanzibar pizza. Mais pas que ! On peut aussi déguster des brochettes de fruits de mer, boire du jus de canne par exemple. Honnêtement, j’avais un peu peur d’être malade (mauvais souvenir de notre fin de séjour à Bali) mais tout s’est bien passé. Tout ce qu’on a mangé était très bon et frais.

Partir à Zanzibar : Conseils pratiques

J’ai déjà écrit un article dédié aux conseils pratiques à connaître avant de partir à Zanzibar : Cliquez ici pour le lire. Je vous conseille de le lire car il est plus complet mais cela ne m’empêchera pas d’en reprendre certains que je trouve essentiel et d’en rajouter quelques uns.

L’argent

On va commencer par l’un des sujets qui cause le plus d’angoisse avant le départ. Il s’agit de l’argent. La monnaie utilisée à Zanzibar est le shiling tanzanien (TSH) mais heureusement, l’euro et le dollar sont bien acceptés. C’est une bonne chose pour dépanner mais sachez qu’il vaut mieux privilégier le shiling pour les achats car le taux de conversion dépend un peu de chacun.

Les vaccins & maladies

Le deuxième sujet qui crée le plus d’angoisse, ce sont les vaccins. Ce qu’il faut retenir c’est que le vaccin contre la fièvre jaune n’est obligatoire que si on transite plus de 12 heures dans un pays où il y a un fort risque de l’attraper. Du coup, si comme nous, vous venez de Paris en passant 1h à Istanbul, le vaccin n’est donc pas obligatoire.

Aussi, pensez à bien vous protéger des moustiques car ces derniers peuvent vous transmettre le paludisme.

Langue

La langue parlée à Zanzibar est le swahili mais les habitants de l’île parlent très bien anglais pour la plupart. On a même croisé des habitants qui parlaient français ! Mais bon ça reste assez rare quand même.

Visa

Le visa touristique est obligatoire pour visiter Zanzibar. Pour l’obtenir, il faut simplement remplir quelques formulaires sur place et débourser la modique somme de 50 dollars. En liquide de préférence.

Combien de temps rester sur place ?

Zanzibar est une petite île dont on peut rapidement faire le tour. De par notre expérience, on conseille, à ceux qui nous demandent, d’y rester une semaine en moyenne. 10 jours pourquoi pas.

Y rester moins longtemps serait dommage vu le temps de vol. Sauf en l’associant à un safari sur le continent. Y rester plus longtemps ferait qu’à un moment donné, vous pourriez vous ennuyer. Bien sûr, il s’agit de notre avis personnel. J’ai une abonnée qui est restée 15 jours sur l’île et a adoré sans trouver le temps long. Donc c’est à vous de voir !

Comment se déplacer ?

A Zanzibar, il y a plusieurs options pour se déplacer : la location de voiture, le dala-dala (minibus local), le taxi ou le « chauffeur privé ».

De notre côté, nous n’avons pas opté pour la location de voiture car ça nous semblait trop compliqué au niveau de la logistique. Que ce soit pour trouver les lieux à visiter ou des endroits où se garer dans les petits villages. Et puis, avant de partir, on avait vu sur des forums que les contrôles avec la police pourraient s’avérer compliqué.

Nous n’avons pas pris non plus le dala-dala, les minibus locaux. Il aurait fallu chercher et se rendre aux gares routières à proximité. Mais c’est le moyen de transport le moins cher.

Donc, vous l’aurez compris, pour une question de facilité, nous avons privilégié le taxi ou les chauffeurs privés. En effet, on s’est rendu compte que notre hôtel proposait des services de navette entre les villes en passant par des chauffeurs habitant dans les environs. On a alors pris la décision de passer par eux directement pour réduire les prix. Un peu comme pour les excursions. Mais ça reste tout de même le moyen de transport le plus cher.

Lien utile : Transports et déplacements à Zanzibar

La sécurité

Au niveau de la sécurité, nous avons trouvé que Zanzibar est une destination plutôt safe. Bien entendu, il faut faire attention comme partout. Mais dans l’ensemble, les locaux étaient gentils et toujours prêts à discuter avec nous ou à nous aider.

Pour la petite anecdote, dans le village de Jambiani, il n’y avait pas d’éclairage public dans les rues aux alentours de notre hôtel et pourtant nous avons marché dans l’obscurité complète plusieurs soirs sans problème. Une autre fois, un habitant du village avait gentiment accepté de nous accompagner dans un bureau de change. J’ai plein d’autres exemples en tête que je ne pourrais pas énumérer ici mais on a eu une très belle expérience à Zanzibar.

Nos carnets de voyage à Zanzibar

Retrouvez nos autres articles à propos de Zanzibar :

Avant de partir…

Ne partez pas sans regarder notre film de voyage à Zanzibar. Vivez quelques minutes de rêve, vous ne le regretterez pas !


Gardez cet article pour plus tard en l’épinglant sur Pinterest !

Partir à Zanzibar : notre guide pratique

2 Commentaires

Amélie 19 janvier 2020 - 21 h 19 min

Cette petite île paradisiaque me fait de l’œil depuis bien longtemps maintenant !
Ces eaux .. wow .. j’espère un jour y aller <3

Reply
Cindy 20 janvier 2020 - 16 h 28 min

Je te le souhaite, c’est une très belle destination.

Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :